Articles Comments

Alter-Echos » Sur le Vif » Climat : les positions de l’UE mises à mal !

Climat : les positions de l’UE mises à mal !

Vendredi 4 juin. Bonn, Landesmuseum, pour le Klimaforum.

Dans la droite ligne du Klimaforum 2009 de Copenhague qui avait réuni plus de 30 000 personnes, à l’initiative d’Attac Allemagne, Amis de la Terre Allemagne et du collectif Klimawelle, s’est tenu un Klimaforum les 4 et 5 juin afin d’échanger sur l’urgence environnementale et les stratégies de mobilisation à venir.

Lors de la séance d’ouverture, devant plus de 150 personnes, Pablo Solon, ambassadeur de la Bolivie à l’ONU, a clairement démontré, face au représentant de l’Union Européenne, que les engagements des pays développés, et notamment l’Union Européenne, tant en termes de réduction de GES que de financements, n’étaient pas à la hauteur des enjeux : quand l’UE annonce 30 % de réduction, 10 % proviennent des mécanismes de marché, 10 % d’un dispositif pernicieux nommé LULUCF et finalement « ce sont les pays du Sud qui réduisent et vous qui comptez » ! S’appuyant sur les mobilisations de Copenhague, Nicola Bullard pour Climate Justice Now ! a rappelé le besoin d’une véritable mobilisation citoyenne pour imposer de véritables solutions.

Par ailleurs, Alexis Passadakis (Attac Allemagne) a rappelé que faire face au changement climatique exigeait de transformer nos modèles économiques et sociaux, et que de telles transformations suscitent  des injustices sociales qu’il faut combattre, précisant tout l’intérêt de renforcer un mouvement pour la « justice globale ».

Vendredi 4 juin. Bonn, Landesmuseum, pour le Klimaforum.

Dans la droite ligne du Klimaforum 2009 de Copenhague qui avait réuni plus de 30 000 personnes, à l’initiative d’Attac Allemagne, Amis de la Terre Allemagne et du collectif Klimawelle, s’est tenu un Klimaforum les 4 et 5 juin afin d’échanger sur l’urgence environnementale et les stratégies de mobilisation à venir. Lors de la séance d’ouverture, devant plus de 150 personnes, Pablo Solon, ambassadeur de la Bolivie à l’ONU, a clairement démontré, face au représentant de l’Union Européenne, que les engagements des pays développés, et notamment l’Union Européenne, tant en termes de réduction de GES que de financements, n’étaient pas à la hauteur des enjeux : quand l’UE annonce 30 % de réduction, 10 % proviennent des mécanismes de marché, 10 % d’un dispositif pernicieux nommé LULUCF et finalement « ce sont les pays du Sud qui réduisent et vous qui comptez » ! S’appuyant sur les mobilisations de Copenhague, Nicola Bullard pour Climate Justice Now ! a rappelé le besoin d’une véritable mobilisation citoyenne pour imposer de véritables solutions. Par ailleurs, Alexis …. a rappelé que faire face au changement climatique exigeait de transformer nos modèles économiques et sociaux, et que de telles transformations suscitent des injustices sociales qu’il faut combattre, précisant tout l’intérêt de renforcer un mouvement pour la « justice globale ».

Written by maximecombes

Filed under: Sur le Vif · Tags: , , , , , ,

Leave a Reply