Articles Commentaires

Alter-Echos » Projet Echo des alternatives

Projet Echo des alternatives

Sur la route de Cancun (Mexique), prochain sommet International sur les dérèglements climatiques (28 nov - 10 déc), Sophie Chapelle et Maxime Combes, engagés dans le projet Echo des Alternatives, iront à la rencontre d’expériences menées par des associations, collectivités, communautés visant à transformer leur vie, leur mode de consommation, leur habitat, leurs relations sociales de proximité. Mêlant le plus souvent les exigences écologiques aux impératifs démocratiques et sociaux, ces initiatives démontrent que les véritables solutions aux dérèglements climatiques sont déjà là, expérimentées et mises en pratique.

Le sommet de Copenhague, malgré l’ultimatum médiatique, n’a pas été à la hauteur des espérances de la société civile et de l’opinion publique. Il y a peu de chances que soit résolu en décembre 2010 à Cancun ce qui n’a pu l’être en 2009. Pourtant, de l’agriculture urbaine aux relocalisations d’activités, du développement d’énergies renouvelables locales aux expériences d’agro-écologie paysanne, des coopératives de production à la préservation des semences, les initiatives intéressantes, mais souvent peu connues, ne manquent pas.

Le projet se déroule en deux temps :

  • De Juin à Décembre 2010, des interviews et reportages multimédias (mêlant textes, sons, vidéos, photos) seront réalisés et valorisés sur différents supports de publications (presse papier, émissions de radios, sites web…).
  • De Janvier à Juin 2011, plusieurs initiatives de restitution seront organisées : débats, projections, livre et supports de diffusion, etc…

————

Lire la plaquette de présentation complète accessible ici en .pdf.

Pour nous soutenir : cliquer ici.

3 commentaires pour "Projet Echo des alternatives"

  1. Olivier CJS Genève dit :

    super initiative! Ce serait bien d’associer les reportages de ce projet aussi à des infos (au moins les liens web-page) de ce qui se fait déjà en Europe au niveau local. A Genève nous essayons de lancer un mouvement pour réduire les émissions au niveau de la région franco-genevois de 40% d’ici 2020.

  2. Jean-Frédéric dit :

    Un site bien conçu, efficace, avec des cibles claires et de bonnes synthèses.
    L’esprit qui souffle sur ces pages est aussi assez prometteur !
    Merci

Laisser un commentaire