Articles Commentaires

Alter-Echos » Les peuples avant la finance » A Madrid, plus de 45 000 indignés dénoncent le « Pacte pour l’euro »

A Madrid, plus de 45 000 indignés dénoncent le « Pacte pour l’euro »

Actuellement en Espagne, Maxime Combes et Sophie Chapelle, dans le cadre du projet Echo des Alternatives (www.alter-echos.org), vous proposent un retour en images de la manifestation de ce dimanche 19 juin à Madrid, l’une des 98 manifestations recensées par le mouvement des indignés.

Ce dimanche 19 juin, plus de 45 000 personnes ont parcouru l’un des 6 cortèges organisés en étoile depuis les quartiers périphériques de Madrid pour se retrouver devant le Parlement de l’Etat espagnol, place Neptune. « Pour une démocratie réelle maintenant et contre le Pacte pour l’euro ». Convoquée par les réseaux issus du mouvement du 15 mai « des indignés », Democracia Real Ya et la Acampada de Sol, mais également soutenue par quelques syndicats, cette manifestation dénonçait très clairement les mesures que les chefs de gouvernement des 17 pays de la zone euro prévoient d’adopter le 24 juin. Sans réel débat démocratique à l’échelle européenne, ces mesures visent à transformer les politiques d’austérité en horizon indépassable des politiques européennes (1), préconisant la modération salariale, la flexibilité du travail, la réduction des dépenses sociales etc… (2)

Les campements jouaient « un rôle de levier pour impulser les mobilisations et de haut-parleur pour amplifier les luttes en cours ». Leur levée, il y a une semaine, comme à Sol à Madrid, interrogeaient les capacités du mouvement du 15 Mai à prendre d’autres formes, perdurer et s’étendre. L’ampleur et le dynamisme des cortèges de ce 19 juin, une nouvelle fois très jeunes, déterminés et joyeux, réaffirment l’esprit combatif et pacifique de ceux qui ont été baptisés les « quincemayistas » par l’écrivain José Luis Sampedro qui à 97 ans incarne une sorte de relais local de Stéphane Hessel.




Si ce n’est encore la révolution démocratique promise, par son irruption que personne n’attendait, le mouvement des indignés a définitivement bouleversé le paysage politique et social de l’Etat espagnol. Notamment « en mettant fin à la passivité résignée face aux attaques contre les droits sociaux ». Confronté à d’immenses défis, notamment « l’articulation entre son organisation territoriale et la prise en compte des problématiques globales » ou encore sa capacité à faire coexister plusieurs niveaux d’assemblées et de légitimité décisionnelle, le mouvement des indignés ne manque pas de perspectives.

Comme à Valence ce lundi 20 juin, des marches issues de pas moins de 21 villes vont commencer pour rejoindre Madrid le 23 juillet. Chaque village, chaque quartier traversé sera l’occasion de tenir une assemblée pour étendre le mouvement. A Madrid, rendez-vous est pris ce mardi 21 juin pour un campement temporaire proche du Parlement à l’occasion de la présentation devant les députés d’une loi visant à réformer la négociation collective dans les entreprises. L’actuel système, jugé par le FMI trop contraignant pour les entreprises, doit-être modifié par le gouvernement socialiste de Zapatero pour que les accords négociés au niveau des entreprises priment sur les accords de branche. Enfin, la date du 15 octobre, pour une convergence internationale des indignés et un possible référendum auto-convoqué par le mouvement, est déjà dans toute les têtes.


————-


(1) Voir ce tract et ce document en espagnol qui résument les raisons de cette opposition au « Pacte pour l’Euro ».

(2) Pétition d’Attac France contre le « Pacte pour l’Euro » : http://www.france.attac.org/une-autre-europe-est-possible

« Pacte pour l’Euro »

Ecrit par maximecombes

Catégorie: Les peuples avant la finance · Tags: , , , , , , , , , , , , , ,

3 commentaires pour "A Madrid, plus de 45 000 indignés dénoncent le « Pacte pour l’euro »"

  1. Jacques Fabre dit :

    Qu’ attendons nous en France pour manifester de la même façon qu’a Madrid ou Athènes, puisque nous allons avoir droit au même destin? Il s’agit d’une organisation mondiale du système financier au niveau Européen et ensuite mondial !
    Demain nous nous réveillerons, mais il sera trop tard. Cela risque de déboucher sur une révolution violente, alors qu’aujourd’hui on devrait s’entendre pour manifester globalement notre « INDIGNATION » par des grèves qui sont actuellement notre seul moyen d’expression. Déjà à l’occasion de prochaines élections, il est nécessaire d’éliminer tout candidat qui ne propose pas l’élimination du système financier actuel à présenter une autre forme de la répartition des richesses! J’ose espérer qu’il y en aura au moins un ?

  2. Le Pacte pour l’euro, nouvelle cible des Indignés…!!! « CentraL BloG InfO dit :

    [...] Crédits photos : Alter-Echos [...]

  3. Le Pacte pour l’euro, nouvelle cible des Indignés « Poètes Indignés dit :

    [...] Crédits photos : Alter-Echos [...]

Laisser un commentaire